Menu principal

Pétition rettraite PDF Imprimer Envoyer
Emploi - Précarité
Vendredi, 20 Septembre 2013 00:00

Le 10 septembre, après avoir manifesté contre le projet de réforme du gouvernement, nous nous sommes réunis en Assemblée Générale à la Bourse du Travail de Bayonne à l’invitation du collectif Oldartu - Lutter Ensemble. Nous, syndiqué-e-s ou non, avons décidé de lancer l’appel public ci-dessous pour exiger le retrait pur et simple du projet Hollande-Ayrault et préparer un mouvement d’ensemble afin d’imposer ce retrait.

Les participant-e-s à l’AG du 10 septembre 2013

Pour tout contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


Appel public / Pétition (renvoyer à : « Pétition retraites – 7 rue de Coursic – 64100 Bayonne »)

En ligne : http://www.petitionduweb.com/Petition_reforme_retraites-1001691.html


Le projet gouvernemental de réforme des retraites est une nouvelle attaque contre nos conditions de travail, de vie, de retraite.

Il entérine les contre réformes précédentes de la droite et va plus loin. Il allonge la durée de cotisation. Il augmente les cotisations mais prévoit de compenser la part patronale. Il s’en prend aux retraité-e-s en gelant les pensions pendant 6 mois et en fiscalisant la majoration de 10% des parents de famille nombreuse. Une fois de plus il fait les poches des salarié-e-s et des retraité-e-s.

Nous refusons ce projet et exigeons son retrait.

Nous voulons le retour aux 37,5 annuités, le départ à 60 ans et 55 pour les travaux pénibles, le partage du travail entre toutes et tous sans perte de salaire, une augmentation conséquente des salaires, des pensions et des minima sociaux. L’argent existe. Il suffit de le prendre dans les profits des grandes sociétés et de mettre fin aux exonérations de cotisations patronales.

Nous savons que des journées d’action isolées ne permettront pas de gagner. C’est une riposte d’ensemble qu’il s’agit d’organiser, avec nos armes : les manifestations, le blocage de l’économie, la grève ! Une telle lutte prolongée ne se décrète pas, mais se prépare de façon déterminée. Nous entendons agir dans ce sens sur nos lieux de travail et autour de nous. Et c’est aussi l’appel que nous lançons aux directions syndicales qui ont la responsabilité de préparer cette riposte.

Mise à jour le Dimanche, 22 Septembre 2013 05:40