Menu principal

Défense des libertés
LIBÉRATION IMMÉDIATE ! JUSTICE POUR GEORGES ABDALLAH ! PDF Imprimer Envoyer
Défense des libertés
Vendredi, 25 Janvier 2013 13:23

RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ CE VENDREDI 25 JANVIER 2013 ( 18H )

DEVANT LE LOCAL DU PARTI SOCIALISTE
(Face à la sous-préfecture de Bayonne)

29 ANS. Cela fait 29 ans que Georges Abdallah est incarcéré dans les prisons françaises. Emprisonné depuis 1984 : il fut condamné à la réclusion criminelle à perpétuité en 1987, à la suite d'une Manipulation des Services de l'État français l’impliquant dans des faits postérieurs à sa détention pour son activité au sein des Forces Armées Révolutionnaires Libanaises.

Ayant effectué la totalité de sa peine de sûreté, Georges Abdallah est libérable depuis 1999. En 2002, puis en 2004, ses demandes delibération furent rejetées.

Le 21 novembre dernier : il a enfin obtenu un avis favorable à sa demande de libération, assortie d’un arrêté d’expulsion du territoire français.
Ce dernier doit être signé par le Ministère de l’Intérieur, qui jusqu’à présent, s’y refuse.

Le Tribunal d’Application des Peines de Paris a donc reporté sa décision de libération au 28 janvier 2013,dans l’attente d’une annonce du Ministère de l’Intérieur.

· Nous dénonçons ici l’acharnement judiciaire dont est victime Georges Abdallah ainsi que le comportement du Ministère de l’Intérieur qui se plie aux injonctions des ambassades américaines et israéliennes.

· Nous exigeons ici la Libération immédiate de Georges Abdallah, afin qu’il puisse enfin retrouver sa famille et ses proches.
(Bayonne, janvier 2013)

(14 décembre 2012. Prison de Lannemezan) :
« Chers Camarades, chers ami-e-s, les années de captivité sont par nature très longues et dures à supporter, alors que dire quand on s’approche de la fin de latroisième décennie derrière ces abominables murs ! Certainement, on peut affirmer sans détour que :«LA LUTTE CONTINUE...»
Bien entendu Camarades, après toutes ces longues années de captivité, vous savoir toujours là à mes côtés dans la pluralité de votre engagement, me remplit de force et de détermination. Force est de constater, Camarades, que votre mobilisation solidaire n’a jamais faibli tout au long de ces années.
Elle s’est affirmée à maintes reprises comme arme absolument indispensable face à l’enfermement et contre toute forme de capitulation et de reniement (…) »
Extrait d'un communiqué de Georges Abdallah prisonnier politique anti-impérialiste Communiste libanais pris en otage depuis 29 ans par l'État français.

Les 1ers signataires de l'appel unitaire au Pays Basque Nord : AKAMARX ; AFPS ; HERRIRA ; IEP! KAITZA ; INDAR BELTZA ; NPA ;OLDARTU ; SRI BAIONA ; ...

Plus d'infos :
http://www.liberonsgeorges.over-blog.com

Mise à jour le Vendredi, 25 Janvier 2013 13:29
 
Xavier Mathieu relaxé : refuser le fichage ADN est légal PDF Imprimer Envoyer
Défense des libertés
Jeudi, 07 Juillet 2011 18:29

Français

Euskara

 

La relaxe mardi dernier par le tribunal correctionnel de Compiègne de Xavier Mathieu, leader CGT des salariés de l'usine Continental de Clairoix (Oise), jugé pour avoir refusé de se soumettre à un prélèvement ADN, crée une jurisprudence qui met en évidence l’inconstitutionnalité du fichage ADN systématique de la population.

Une peine d'un mois de prison avec sursis avait été requise contre lui début mai pour avoir refusé de se prêter au prélèvement de son ADN après son arrestation lors d'une action syndicale à la sous-préfecture de Compiègne en avril 2009. Il a alors été inculpé de refus de se soumettre à un prélèvement d’ADN, passible de 15.000 euros d’amende et d’un an de prison ferme.

Cette décision est une victoire contre la criminalisation des mouvements sociaux qui envoie au tribunal les syndicalistes, militants associatifs et politiques. Jusqu'alors, seule une jurisprudence de relaxe existait pour les faucheurs volontaires. La décision du tribunal de Compiègne est un désaveu très important d'une loi qui joue avec l'insécurité pour détruire les mouvement collectifs. Le juge a reconnu que l'obligation de soumettre un militant syndical à un prélèvement ADN était « disproportionnée » et que le refus de se laisser ficher était un droit.

Cela représente une formidable avancée qui donne espoir à tous les militants syndicaux et politiques qui se sont élevés contre cette loi. Ainsi, Jean Michel Ayçaguer, dont le pourvoi en cassation devrait être jugé en fin d'année, voit son procès prendre un nouvelle tournure, vraisemblablement positive. Nous espérons qu'il en soit de même pour le jeunes militants basques en attente de procès ainsi que pour les syndicalistes corses du STC et les guadeloupéens de l'UGTG.

La relaxe de Xavier Mathieu est un succès de la mobilisation et un encouragement à la poursuivre et l'intensifier


Xavier Mathieu xuritua : ADN fitxaketa ukatzea legezkoa da !

Joan den asteartean, Xavier Mathieu, Continental enpresaren  langileen CGTko ordezkaria, epaitua izan da, ADN froga ukatzeagatik. Compiègneko epaitegiak Xavier Mathieu kargurik gabe utzi du eta horrela populazioaren ADN fitxaketa sistematikoa  legez kanpo  eta konstituzioaren aurkako dela agerian eman du. 

Militante sindikalista 2009ko apirilan, atxilotua izan zen, Compiègneko suprefeturan egindako ekintza sindikal baten ondorioz. Orduan inposatu nahi izan zitzaion ADN froga ukatu zuen eta horren ondorioz izan zen epaiketan, presontegi zigor bat – hilabete bat sursiarekin – eskatua izan zen.   

Erabaki hori garaipen bat da. Garaipen bat mugimendu sozialak kriminalizatu  eta militante sindikalistak, politikoak edo elkarteenak gogorki epaitu eta zigortu nahiaren aurka. Orain arte, bakarrik JAOen aurka ari izan zirenak xurituak izan zirelarik, Compiègneko auzitegiaren erabakiak mugimendu kolektibo guztiak suntsitu nahi dituen legea gaitzesten du :  epaileak sindikatu militanteak ADN ematera behartzea neurriz kanpo zela ebatzi zuen eta ondorioz, ukatzea eskubide bat.  

Aitzinamendu nabarmena da eta esperantza iturria lege horren aurka ari izan diren militante politiko edo sindikalentzat. Horrela, Jean-Michel Ayçagueren auzia kasazio gortean (urte bukaeran iragatekoa) testuinguru berri batean kokatuko da, Compiègneko epaileen erabakia jurisprudentzia egin behar bailuke. Gisa bera  euskal militante gazte eta Korsikako  STCko sindikalistak eta Guadalupako UGTGkoei doakionez.  

Xavier Mathieuren auziaren erabakia mobilizazioari esker izan da eta ADN frogen aurka  jarraitzera bultzatzen gaitu.

Le 7 juillet 2011
Oldartu

Mise à jour le Jeudi, 07 Juillet 2011 18:34
 
Rassemblement de soutien lundi 21 mars devant le tribunal de Bayonne à 14h PDF Imprimer Envoyer
Défense des libertés
Mercredi, 16 Mars 2011 13:10

Extrait du "Communiqué de presse" de l'ex AG interpro Retraites

"Une dizaine de membres des collectifs « Appel Retraite Pays basque » et « Oldartu lutter ensemble » est convoquée au Tribunal de Police de Bayonne, car ils contestent les contraventions reçues pendant le mouvement social des retraites.

Ces contraventions avaient été dressées le 26 octobre 2010, lors du blocage de l’accès des véhicules à l’aéroport de Biarritz entre 6h  et 7h du matin, à l’encontre d’une dizaine de personnes sur la soixantaine présente. Les manifestants entendaient défendre le système de retraites par répartition qui permet à chacun de vivre dignement après 60 ans grâce à la solidarité intergénérationnelle. La réforme des retraites était alors en débat au Sénat."



Extrait du "Compte Rendu Réunion ex AG interpro Retraites du 14 mars 2011" :

  • Nous sollicitons chaque organisation du "collectif Appel Retraites Pays Basque"  et du collectif "Oldartu" à faire un appel à un rassemblement devant le tribunal à 14h lundi 21 mars
  • Nous appelons les organisations syndicales attachées à la défense des intérêts des salariés à se joindre au rassemblement.


Rassemblement de soutien lundi 21 mars devant le tribunal de Bayonne à 14h

Mise à jour le Mercredi, 16 Mars 2011 13:14
 
ADN FITXAKETARI EZ ! Non au fichage ADN ! PDF Imprimer Envoyer
Défense des libertés
Lundi, 15 Novembre 2010 13:54

ADN FITXAKETARI EZ !

Deneri gertatzen ahal delako ...

Informazio eta eztabaida eguna azaroaren 20an larrunbatarekin 14 : 00tik landa Baionako IUT Saint Andre-n

Egitaraua lotua


****************

 

Non au fichage ADN !

Parce que cela peut nous arriver à tous et toutes ….

Infos et débats samedi 20 novembre à partir de 14h à l’IUT Saint André de Bayonne

Programme joint

Attachments:
FileFile size
Download this file (adn.pdf)Programme2567 Kb
Mise à jour le Lundi, 15 Novembre 2010 14:01
 
Soutenons Aurore et Jean-Luc PDF Imprimer Envoyer
Défense des libertés
Samedi, 26 Juin 2010 13:01

Jean-Luc del Campo et Aurore Martin seront jugés pour la deuxième fois pour « REFUS DE PRELEVEMENT ADN ».

 

Ce procès pose à nouveau la question du harcèlement des militants et celle des dangers du fichage ADN.

 

Soutenons les !

 

Le jeudi 1er juillet à 13h45 devant le tribunal de Bayonne.

 

 

 

Jean-Luc del Campo eta Aurore Martin bigarren aldikotz epaituak « ADNa HARTZEARI UKO EGITEA »gatik

 

 

Auzi berri honek militantziaren jazarpena eta ADNarekiko fitxaketaren lanjerak beste behin ere agerian uzten ditu.

 

Gure sustengua behar dute !

 

Ostegunean, Uztailaren 1ean arratsaldeko 13:45etan, Baionako Baionako auzitegiaren aintzinean

Mise à jour le Mercredi, 07 Juillet 2010 09:40
 
«DébutPrécédent12SuivantFin»

Page 1 sur 2